3 mobiliers de bureau pour prévenir les troubles musculo-squelettiques

Publié le 31/10/2017

Première cause des arrêts de travail, les troubles musculo-squelettiques (aussi appelés TMS) sont dus à une mauvaise posture au travail, mais aussi à un mobilier inadapté. Des solutions ergonomiques permettent de préserver la santé de vos employés, leur efficacité et leur concentration dans leurs fonctions quotidiennes.

Choisir un fauteuil ergonomique pour prévenir les troubles musculo-squelettiques

Le fauteuil est l’élément le plus important pour adopter une bonne posture et conserver une excellente qualité de travail. L’inclinaison du dossier, l’ajustement du siège, la présence d’accoudoirs… sont autant d’aspects qui favorisent la productivité et le bien-être au travail. Dotés d’un look résolument moderne, certains modèles tels que le Mera Klimastuhl proposent des systèmes de chauffage réglables pour éviter les courbatures et la fatigue prématurée.

fauteuil ergonomique bureau

Le bureau, un élément du mobilier à ne pas négliger

Pour faciliter le réglage d’un poste de travail personnalisé, le choix d’un bureau réglable en hauteur est fortement conseillé. Il permet d’adapter la hauteur de travail à des tâches précises : une position debout pour gagner en mobilité, ou assise pour une concentration accrue. Des gammes comme ou Programme Up proposent des solutions efficaces pour prévenir les troubles musculo-squelettiques en milieu professionnel.

Des accessoires pratiques et discrets pour travailler efficacement

Pour compléter votre équipement ergonomique, des accessoires de bureau facilitent le travail en entreprise. évitent les torsions du cou. Les boîtiers-prises avec fixation sur plateau sont pratiques pour ne pas se plier en deux et se faufiler sous le bureau pour effectuer les branchements. Enfin, les repose-pieds permettent de réduire les risques de problèmes de circulation sanguine.

Afin de prévenir les troubles musculo-squelettiques, le mobilier et les accessoires de bureaux offrent de réelles solutions pour améliorer les conditions de travail en entreprise. Vous minimisez ainsi les arrêts de travail tout en veillant à la bonne continuité de l’activité professionnelle de votre structure.