Top 3 des astuces pour réduire le bruit au travail et accroître la productivité

Publié le 18/09/2017

Au même titre que le confort de vos employés, le bruit au travail est un aspect à ne pas négliger pour assurer à vos collaborateurs un environnement sain. Il existe plusieurs solutions pour diminuer significativement la pollution sonore, comme l’aménagement de vos locaux, l’ajout d’éléments design et fonctionnels, sans oublier le choix du mobilier.

L’aménagement de son espace de travail, premier rempart contre les bruits parasites

Éviter le bruit au travail, c’est d’abord se pencher sur la configuration de son espace de travail. Bien aménager ses bureaux en cernant les sources sonores responsables diminue significativement la circulation de bruits de conversations qui ne concernent pas d’autres collaborateurs.

Pour cela, il est important de prendre en considération :

- Les possibilités de ses locaux ;

- Le type d’activité qui s’y déroule

- La bonne répartition des différents bureaux.

Pour une société déjà bien établie, il existe des solutions moins coûteuses en temps et en argent, comme le choix du matériel et de son mobilier.

panneau accoustique addenda

Des panneaux acoustiques pour réduire le bruit au travail

Des modèles de panneaux acoustiques en mousse mélamine absorbent les sons et les bruits parasites qui peuvent circuler dans différentes pièces. Grâce à un design sobre et moderne, ils se fondent dans n’importe quel type de décoration intérieure en oubliant leur fonction première.

Selon l’orientation et l’émission des bruits au travail, ces éléments fonctionnels peuvent aussi bien se fixer sur un mur ou être suspendus au plafond. Les dimensions et les coloris sont variables pour vous proposer un large choix de modèles. Chaque pièce est complémentaire et peut faire office d’une composition originale.

Avec les panneaux acoustiques Addenda , l’environnement de travail est assaini. Ses effets se répercutent directement sur la concentration, l’efficacité et la productivité de vos collaborateurs. Pour le bien-être au travail, il importe aussi de sélectionner avec soin d’autres éléments du mobilier, comme les fauteuils ergonomiques.

Choisir son fauteuil ergonomique

Dans cette optique de confort, un fauteuil ergonomique doit être choisi en fonction du soutien qu’il propose, de ses capacités de réglage en hauteur et de sa mobilité. Certains types de fauteuils de bureau sont même équipés d’un système de régulation de la température pour une meilleure appropriation de l’espace de travail. Ce qui est le cas du fauteuil Mera Klimastuhl.

Produits en rapport avec cet article :